Livraison gratuite en tout temps partout au Québec! 

La fois où j’avais des rendez-vous secrets...

21 mars 2016 0 commentaires

La Fois Où Javais Des Rendez-Vous Secrets...

J’ai longtemps pensé que j’étais seule à avoir ce rituel de relaxation. Je le tenais secret. J’étais semi-honteuse juste à l’idée de répéter l’expérience chaque semaine, presque en cachette. En fait, mon conjoint était tout à fait au courant de l’endroit où je me rendais chaque semaine, mais… il n’avait tellement aucune idée de ce que je retirais de cette escapade hebdomadaire.

 

Alors, oui, chaque semaine, je m’évade de la maison pour… faire l’épicerie.  

 

Une heure avec moi-même… parce que oui, je force fort pour y aller seule. L’épicerie comble plein de besoins chez moi. C’est un exercice sociologique, pour le mélange d’images, d’odeurs (pas juste l’odeur des aliments!!!!!!), de conventions (rarement respectées!), de comportements… j’adore observer ceux qui grouillent autour de moi (et qui me frappent les talons avec leur panier). C’est aussi le flirt avec la bouffe (la bonne ou mauvaise). De la folie ou de l’autocontrôle, selon mon humeur… Je me sens aussi comme si on m’incombait d’une mission : je dois respecter le budget ET le menu de la semaine en même temps, en prévoyant une quantité parfaite de chaque aliment. Et, finalement, l’escapade à l’épicerie, c’est le vide intérieur (quelque part dans un bout d’aller, pas très longtemps, mais juste assez!).

 

Quelques fois, j’y vais avec les enfants. Mais souvent je n’aime mieux pas… parce que je vis certaines situations déplaisantes (lire ici, les doigts de personnes inconnues et peu propres dans la coquille du bébé à la recherche d’un petit nez à caresser, et les personnes âgées qui pincent trop souvent les joues de mon grand en lui demandant ce qu’il va mettre dans son petit panier) et je n’aime pas imposer cela à mes enfants. Ça a l’air d’une caricature, je sais.  Si seulement…

 La Fois Où Javais Des Rendez-Vous Secrets...

 

Voici une situation vécue (il y a un an jour pour jour), qui me convainc de m’évader à l’épicerie seule autant que possible.

 

Vous connaissez l'émission Les détestables?  

Ce n'est pas de la fiction!

 

À l'épicerie, avec le bébé et le grand, j'attends en file, je suis la dernière de la lignée pour passer à la caisse. Un jeune homme ouvre la caisse à côté et m’invite à y passer. J’enligne donc mon grand garçon avec son petit panier (tsé le petit panier, dont les roulettes vont dans tous les sens… ça n’aide jamais à gagner du temps ça!). J’enligne ensuite mon énorme panier avec la grosse coquille de bébé qui me bloque la vue (4’11½’’… on ne fait pas des miracles hein!). Mission réussie, on y est, la caisse est à nous!

  

Mon grand garçon est rendu à la caisse, il commence à déposer les aliments de son panier sur le tapis roulant, comme un grand. Je m'apprête ensuite à faire la même chose, mais une personne âgée se colle sur mon panier et le pousse dans le côté.


Moi (à l’endroit de la dame): Oui madame? (clairement, elle essaie d’attirer mon attention de manière inadéquate).


Elle: C'est qu'on était là! (Tout en passant devant moi et en tassant les bananes et le concombre que mon fils venait de placer sur le tapis roulant de manière autonome, on se rappelle!).


Moi (avec mon plus beau sourire) : Ah oui? Vous venez pourtant d'arriver de la rangée là-bas, si je ne me trompe pas! Mais j'imagine que vous ne pouviez pas attendre les 5 minutes que ça allait prendre pour passer nos 5 articles. La vie va si vite hein (je parlais de mon plus beau sourire tantôt? Non, il est arrivé à ce moment-là!)!  

 

Je regarde alors mon grand garçon, qui ne comprend pas pourquoi quelqu’un touche à ses choses.  Je lui dit alors : « Marc-Antoine, mon chaton, laisse passer la madame et son mari, ils sont pressés je crois! Ils vont acheter leurs carottes (unique article!!!!!!!) et ensuite, ce sera notre tour. »


Le caissier me fait un sourire, la madame pince les lèvres, son mari lève le menton d’un air hautain et mon fils dit : « Allez-y madame! » Il avait évidemment sorti son plus beau sourire, a presque fait une révérence, tellement il était content d'être gentil avec eux.  

 

Peut-être que la leçon n'aura pas été retenue par les deux personnes âgées, mais mon fils, lui, aura appris à être gentil avec ceux qui manquent de savoir-vivre!

;-)

 

Mlle J

xoxo




Aussi dans Blogue

Lettre à ma meilleure amie

15 octobre 2018 0 commentaires

Lettre à ma meilleure amie - blogue de Forever MlleMa chère meilleure amie,

Je te connais depuis si longtemps. Tu as toujours voulu le bonheur de tous. Toute petite, tu détestais être mise au premier plan, mais il n’y a rien qui te faisait plus plaisir que de voir les gens autour de toi sourire et être heureux. 

Pour la première fois, j’ose te dire les choses. J’ose te dire les choses parce que tu comptes pour moi et tout ce que je veux, c’est ton bonheur. J’ose te dire tout cela parce que tu es ma meilleure amie.

Voir l'article entier

Allô! Je suis la nouvelle Mademoiselle Marie : enchantée!

09 octobre 2018 0 commentaires

Photo by Miguel Bruna on UnsplashAllô! Moi c'est Mademoiselle Marie, une petite nouvelle chez Forever Mlle. Je fais désormais fièrement partie de l'équipe (Youppi!) Je serai derrière mon clavier, la plupart du temps, pour te présenter à mon tour nos trouvailles. Au plaisir de faire ta connaissance!

Voir l'article entier

Tout le plaisir est pour moi! Je suis Mlle Thania!

03 octobre 2018 0 commentaires

 « Moi? Travailler dans le domaine de la mode? Je ne serais jamais à la hauteur. »

Voilà ce que je me suis dit bien longtemps.

Voir l'article entier

15% de rabais!

Nouveautés, promotions exclusives et conseils.  Abonne-toi à l'infolettre Entre Mademoiselles et reçois 15% de rabais sur ta première commande!